On avait déjà adoré leur premier album paru l’année passée. Le combo de blues psychédélique revient avec un tout nouvel album sorti il y a un peu plus d’un mois chez Sireena Records, encore une fois sans titre.

À peine installé, on démarre avec Been Here Before, un premier morceau dansant et enthousiaste qui annonce directement la couleur. Un voyage intéressant se profile à l’horizon. La composition est bien ficelée avec des refrains facilement mémorisables et des mélodies qui m’ont directement donné envie de taper du pied. Une guitare, une basse, une batterie, un clavier sur certains morceaux, l’instrumentation est plutôt classique pour le genre. Ce qui est moins commun, c’est leurs trois voix quasiment omniprésentes tout au long de l’album et qui en plus fonctionnent très bien ensemble. Cet atout ajoute une bonne profondeur harmonique à l’ensemble et doit rendre le live particulièrement fidèle au disque.

The Universe By Ear nous guide dans son périple et nous fait découvrir plusieurs ambiances différentes, et même parfois dans le même morceau. Where All Sheeps Are Black en est un bon exemple : Un début de morceau et un refrain plutôt tranquille, suivi d’un bridge furieux laissant place à un solo à la Tom Morello. S’en suit plus loin un parcours mystérieux et atmosphérique dans Fall, un boogie festif avec un petit clin d’oeil aux 70’s dans Bad Boy Boogie et j’en passe. J’ai particulièrement aimé l’aparté instrumental de Sand … suivi de … And Dust. Une progression musicale lente scindée en deux morceaux avec des suites d’accords très harmonieuses. On sent clairement dans leurs influences des inspirations de rock progressif des 70’s comme Pink Floyd, Aerosmith et aussi dans un registre plus rock et funk comme Rage Against The Machine.

La production sonore est impeccable ; suffisamment dense pour faire rugir les guitares saturées et finement travaillée pour donner toute l’importante à toute l’ambiance générale, qui se retranscrit très bien dans le mix. J’aime particulièrement ce son moderne avec cette petite touche analogique qui fait tout le charme des technologies d’antan.

Un sans faute pour le trio bâlois. Ce road trip musical ravira tous les fans du genre et reste aussi très accessible pour les néophytes. Un album qui se prête parfaitement aux longs trajets en voiture une bière à la main avec des potes. Si tu as été convaincu, laisse-leur un petit like sur leur Page Facebook. Je suis certain qu’ils t’en remercieront.

Tu peux aussi te faire ton propre avis

Ça pourrait te plaire aussi